CLIQUER CI-DESSUS POUR REVENIR AU MENU
 
L’HOMME QUI VALAIT 3 MILLIARDS (The Six Million Dollar Man)
Astronaute à la NASA, Steve Austin a marché sur la lune. Lors d’un vol expérimental à bord d’un prototype d’avion, il ne peut empêcher son appareil d'atterrir en catastrophe et sort gravement blessé de cet accident. Il perd l’usage de l'œil gauche, du bras droit et de ses deux jambes. Le docteur Rudy Wells, chercheur dans le domaine de la cybernétique, décide de lui greffer des prothèses bioniques. Grâce à la science, il devient plus fort, plus rapide et mettra ses nouvelles facultés au service de l’OSI (Office of Scientific Intelligence ou Bureau gouvernemental des investigations scientifiques) dirigé par Oscar Goldman afin de remplir diverses missions.
La série trouve son point de départ avec le roman Cyborg (contraction de Cybernetic Organism) de Martin Caidin publié en 1972. Richard Irving, haut responsable d’Universal Television en confie l’adaptation aux producteurs Kenneth Johnson, Glen A. Larson et Harve Bennett. Ancien joueur de football américain et second rôle dans des feuilletons de type western, Lee Majors est engagé pour incarner le héros. Durant l'année 1973, trois téléfilms pilotes sont tournés : La lune et le désert mis en scène par Richard Irving en personnne puis Vin, vacances et vahinés et Un otage qui vaut de l'or réalisés par Russ Mayberry. Outre le premier qui a un aspect dramatique plus appuyé en relatant les origines du héros, les deux suivants s’inscrivent dans une ambiance à la James Bond avec lieux exotiques, espionnes de charme et un générique ("He's the Man") chanté par Dusty Springfield.
Entre les pilotes et la série qui débute en 1974, les personnages changent rapidement de visage. Ainsi dans le pilote La lune et le désert, le docteur Rudy Wells est d’abord interprété par Martin Balsam (Psychose) et le responsable du projet top secret agents cyborgs, le cynique Oliver Spencer est joué par Darren McGavin. Dans les deux autres pilotes, Richard Anderson le remplace dans le rôle d'Oscar Goldman tandis que le docteur Wells prend les traits d'Alan Oppenheimer qui revient pour les deux premières saisons (1974-1975) avant que Martin E. Brooks ne lui succède dans les trois saisons restantes (1975-1978).
La série trouve progressivement sa véritable identité et une certaine originalité en s’orientant vers le fantastique et la science-fiction : Steve Austin affronte double bionique, extra-terrestres (le fameux Bigfoot) et robots mais il lui arrive aussi de se trouver face à des savants fous, des espions ou des terroristes avec la menace nucléaire en arrière-plan. Au thème bondien succède une musique plus dynamique signée Oliver Nelson qui rythme les capacités motrices hors normes du héros. Les effets comme l'utilisation du ralenti puis les bruitages électroniques serviront à mettre en valeur sa puissance surhumaine et apporteront un cachet particulier à la série.
Au cours de la saison 2, un nouveau personnage fait son apparition : il s’agit de Jaimie Sommers alias Super Jaimie (Bionic Woman) jouée par Lindsay Wagner. Au vu de la popularité des aventures de Steve Austin, Kenneth Johnson lance alors une série dérivée en 1976 avec cette héroïne reconstruite elle aussi par les miracles de la technologie. Les péripéties de cet alter-ego féminin dureront le temps de 3 saisons (soit 58 épisodes) jusqu'en 1978 où Richard Anderson reprendra son rôle de mentor. Dans chaque série, Steve Austin et Jaimie Sommers seront réunis pour quelques épisodes.
L'homme-bionique accomplira ses exploits durant 5 saisons et s’arrêtera en 1978 au terme de 100 épisodes. Steve Austin et Jaimie Sommers reformeront un duo pour trois ultimes téléfilms : Mission bionique / Le retour de l'Homme qui valait 3 milliards et Super Jaimie (1987) de Ray Austin, L'espion bionique (1989) d'Alan J. Levi et Mariage bionique (1994) de Steve Stafford. Quant à Lee Majors, L’homme qui tombe à pic (1981-1986) lui permettra de renouer avec le succès. En 2007, une nouvelle version de Jaimie Sommers verra le jour dans Bionic Woman, une série de 9 épisodes avec Michelle Ryan.
Arborant parfois un cachet kitsch, la série a toutefois gardé son côté nostalgique et repose essentiellement sur le capital sympathie d’un Lee Majors charismatique et crédible dans la peau de cet agent secret à la supériorité physique mais dont le potentiel humain prime avant tout. L'autre intérêt réside dans la variété des intrigues proposant sa dose de suspense, ce qui en fait un divertissement proche de l'esprit d'un comics.
 
LES PERSONNAGES PRINCIPAUX
Né le 5 février 1942, Steve Austin (Lee Majors) est le fils d'Helen et Carl Austin, officier de l'US Air Force décédé en mission. Sa mère épouse alors Jim Elgin qui les emmène à Ojai en Californie. Au collège, il rencontre Jaimie Sommers pour la première fois et devient un exceptionnel joueur de football. Passionné par l'aviation, il passe son brevet de pilote et suit des études d'ingénieur en aéronautique. Il devient ensuite pilote d'avion pour l'US Air Force puis rejoint la NASA où il fait la connaissance du docteur Rudy Wells et effectue une mission de routine sur la lune. Il accepte de piloter le HL-10 mais une avarie se produit et l'avion s'écrase laissant son passager gravement accidenté. Il a un choc en se réveillant et ne supportant pas son état physique, il tente de suicider dans la chambre d'hôpital où il est soigné. Oliver Spencer du Bureau des Opérations Stratégiques propose alors au docteur Wells de financer le programme Cyborg qui sera développé dans un laboratoire de recherche à Colorado Springs. Après quelques mois de rééducation, Steve retrouve sa motricité mais affiche une certaine hostilité envers son commanditaire. Contre toute attente, il réussit sa première mission test. Il est promu au rang de colonel et rentre en tant qu'agent des services secrets au service d'Oscar Goldman, le dirigeant de l'OSI. Plus tard, Steve apprendra que le crash de son appareil était le résultat d'un sabotage. Lors d'une visite chez ses parents, il renoue avec Jaimie Sommers qui devient la femme bionique suite à un accident de parachute. Il quittera l'OSI pendant une décennie mais reprendra du service à l'occasion de retrouvailles avec son fils Michael et épousera Jaimie Sommers.
Dans le roman de Martin Caidin, Steve Austin est un ancien pilote d'hélicoptère au Vietnam qui est devenu colonel dans l'US Air Force avant de rejoindre la NASA en tant qu'astronaute et pilote du module lunaire de la mission Apollo 17. Lors d'un vol dans un avion expérimental modèle M3F5, il a un grave accident mais il est reconstruit par le docteur Wells puis entre au service d'Oscar Goldman du Bureau des Opérations Stratégiques et de son supérieur, Jackson McKay. Steve est envoyé avec une partenaire lors de sa première mission. Martin Caidin décrit Steve Austin comme un tueur de sang-froid n'hésitant pas à éliminer ses adversaires si nécessaire. Il lui arrive parfois de broyer le crâne de ceux-ci. La relation entre Oscar et Steve est loin d'être aussi amicale que dans la série et Steve ressent une certaine frustration à être le "toutou bionique" de l'agence. Les fonctions de ses membres artificiels différent complètement de la série et il ne peut pas réaliser les exploits surhumains de son homologue télévisuel : son crâne fracturé suite à l'accident a été recouvert par une couche d'acier, son oeil inclut une caméra miniature et peut être enlevé pour développer le film (une prothèse qui est plus un handicap car elle ne lui permet pas de voir), son bras gauche lui sert de bélier ou de massue avec un doigt qui lance une fléchette empoisonnée et une jambe abrite un compartiment caché avec réservoir d'oxygène et masque pour respirer tandis que l'autre peut servir d'émetteur récepteur radio.
Outre Cyborg en 1972, Martin Caidin a publié trois autres nouvelles avec le même personnage :
- Operation Nuke (1973) : Steve Austin a pour mission de démanteler un syndicat du crime réclamant une rançon en menaçant le monde avec une arme nucléaire. L'histoire a inspiré le second pilote Vin, vacances et vahinés.
- High Crystal (1974) : Steve Austin est en mission au Pérou, dans les ruines d'une vieille citée perdue, pour empêcher une organisation criminelle d'acquérir une source de pouvoir contenu dans un cristal. Certains éléments ont été repris pour le troisième pilote Un otage qui vaut de l'or.
- Cyborg IV (1975) : Steve Austin intègre un programme avec une nouvelle génération de navette spatiale qui doit permettre de créer une symbiose entre l'homme et la machine. Pendant ce temps, une force ennemie a l'intention d'utiliser la même technologie.
Né le 25 mars 1927, Oscar Goldman (Richard Anderson) a débuté comme officier de la Navy avant d'être brièvement procureur puis directeur des opérations secrètes de l'OSI dont le quartier général est situé à Washington. Il a joué un rôle important dans le financement du programme Cyborg en usant de son influence auprès d'un sénateur pour obtenir les fonds nécessaires. D'abord froide, la relation entre Oscar et Steve a évolué jusqu'à une totale confiance réciproque et une solide amitié. Oscar avait un frère Sam, mort durant l'attaque de Pearl Harbor et un neveu Jim qui deviendra agent de l'OSI.
Le docteur Rudy Wells est un brillant chirurgien qui a conçu la technologie bionique et intégré l'OSI grâce à ses recherches. Il est devenu l'ami de Steve alors qu'il était astronaute à la NASA et garde depuis ce jour un oeil attentif presque paternel sur son ami.
 
LES PROTAGONISTES SECONDAIRES DE LA SERIE
Jaimie Sommers (Lindsay Wagner) est l'équivalent féminin de Steve avec lequel elle était très proche. L'ex-joueuse de tennis professionnelle a été opérée suite à un accident de parachute mais a mal supporté ces changements physiques (2.19-20 La Femme bionique). Une autre opération a permis de lui sauver la vie mais elle est devenue amnésique (3.1-2 Le retour de la Femme bionique). Oscar Goldman lui a confié un poste d'éducatrice dans une base militaire et en parallèle, elle exécute des missions périlleuses pour le compte de l'OSI où elle fait parfois équipe avec Steve (3.15 Bienvenue Jaimie, 3.17 L'empreinte du diable, 4.1 Le retour du Scalpeur et 4.6 Pour la vie d'Oscar). Elle apparaît aussi dans les épisodes 3.19 Tanya et 3.22 Le grand frère.
Peggy Callahan (Jennifer Darling) est la secrétaire intérimaire d'Oscar Goldman. Un peu naïve mais volontaire et courageuse, elle a aidé Steve à plusieurs reprises lorsqu'il était en mauvaise posture (2.22 Vengeance, 4.11 Opération Hornet). Ce dernier lui a rendu la pareille lorsqu'elle a été soupçonnée de trahison (3.14 Le sourire du vainqueur) puis prisonnière d'un savant qui l'a remplacée par un robot (4.6 Pour la vie d'Oscar 2).
Le Scalpeur/Bigfoot (André Roussimoff/Ted Cassidy) est un androïde d'origine extra-terrestre et dont l'apparence s'inspire du sasquatch. Il est l'ange-gardien de la scientifique Shalon (Stefanie Powers) venant d'une lointaine planète et vivant dans une base cachée sous les rocheuses californiennes. Il a d'abord combattu Steve avant de lui prêter main forte pour sauver ses créateurs après un tremblement de terre (3.17-18 L'empreinte du diable). Il a été ensuite manipulé pour devenir voleur de bijoux et d'or par un groupe d'extra-terrestres peu scrupuleux (4.1 Le retour du Scalpeur). Steve est venu au secours de la créature lorsque celle-ci a éveillé l'intérêt d'une anthropologiste et de deux hommes voulant la capturer (5.5 Le Scalpeur).
Une sonde spatiale soviétique provenant de Vénus a atterri dans le Wyoming et menace une ville. Elle est autonome, programmée pour parer à tout obstacle et semble indestructible car les armes sont inefficaces et Steve peine à la ralentir. Oscar et Steve mettront toute leur ingéniosité à la mettre hors d'état de nuire (4.13-14 La sonde de la mort). Une autre version plus coriace et plus perfectionnée sera fabriquée par des terroristes qui exerceront un ignoble chantage (5.14-15 La sonde meurtrière).
Le docteur Chester Dolenz (Henry Jones) est un brillant scientifique dans le domaine de la robotique qui oeuvre pour le seul profit financier en tentant de dérober des projets top secret. Il construit un sosie du major Frederick Sloan, un ami de Steve (1.4 Le robot) et d'Oscar Goldman (2.15 Le robot) ou loue ses services à une organisation criminelle qui veut lever sa propre armée bionique (1.13 Des vacances forcées).
Le major Kelly Wood (Farrah Fawcett) est astronaute et pilote d'essai. Elle est secourue par Steve à deux occasions : lors d'une mission dans l'espace (1.8 Athena 1) et suite à la disparition d'un avion expérimental où elle est accusée de trahison (4.2 Cauchemar en trois dimensions).
Barney Miller/Hiller (Monte Markham) est un ancien coureur automobile qui a eu un grave accident. Il est le second homme bionique plus fort que Steve mais il est grisé par cette puissance et devient dangereux pour son entourage (2.5 Cinq cents millions de plus). Steve parvient à l'arrêter mais l'OSI réactive ses prothèses artificiels et les circonstances détournent Barney du droit chemin où il s'était engagé (3.9 Super duel).
Le jeune Andy Shefield (Vincent Van Patten) a perdu l'usage des deux jambes lors d'une escalade en montagne. Il est choisi pour recevoir des implants bioniques qui lui permettront de remarcher. Steve accepte d'aider Andy à maitriser ses nouvelles facultés mais le garçon semble décider à restaurer l'honneur de son père décédé dans l'accident (4.7-8 The Bionic Boy).
Kuroda (John Fujioka) était un soldat de l'armée japonaise durant la seconde guerre mondiale et a vécu en totale isolation sur une île du Pacifique sud où Steve est envoyé pour localiser un avion transportant une dangereuse cargaison. Celui-ci se heurte à l'hostilité de Kuroda mais gagne sa confiance en lui sauvant la vie (2.14 Kamikaze). Retourné à la civilisation, Kuroda fait appel à l'aide de Steve pour retrouver un enfant sauvage qui serait le fils disparu d'un sénateur (3.5 L'enfant loup).
Irina Leonova (Jane Merrow) est officier scientifique dans l'armée soviétique et la fiancée d'un colonel également cosmonaute. Ce dernier a sollicité l'aide de son ami Steve pour la secourir sur une île exposée à un risque d'explosion nucléaire (1.6 Compte à rebours). Elle a ensuite prêté son concours à Steve et Oscar pour tenter de détruire la sonde spatiale folle (4.13-14 La sonde de la mort).
John Hopper (Gary Lockwood) est un tueur professionnel engagé pour éliminer le témoin gênant d'un procès contre un ponte de la pègre et stoppé par Steve (1.7 Témoin oculaire). Hopper jouera un autre rôle dans une affaire de meurtre où toutes les preuves s'accumuleront contre Steve (2.22 Vengeance).
Morgan Grayland (Stephen Elliott) et sa fille Cynthia (Pamela Hensley) ont inventé un procédé pour dompter les requins et sont bien décidés à s'emparer de l'épave d'un sous-marin nucléaire. Steve est fait prisonnier et doit affronter des mercenaires sans scrupules (5.1-2 Les requins).
Le docteur Charles Leith (Jack Colvin) est un éminent scientifique qui recherche en secret un minerai rare sur la lune. Mais les forages modifient l'orbite lunaire et entraîne des changements climatiques désastreux. Steve est envoyé pour l'arrêter et rétablir la situation (5.8-9 Mission lune).
 
DANS LES TELEFILMS DE REUNION
Michael Austin (Tom Schanley) est le fils de Steve qu'il a été contraint d'abandonné. Il avait six ans quand sa mère Karen est décédée et il a été élevé par sa tante. Steve a toutefois payé ses études. Michael s'est engagé dans l'armée de l'air et a été nommé sous-officier. A la remise de son diplôme de pilote, il effectue un vol de démonstration qui tourne au drame et le laisse avec de graves dommages physiques. A la demande de son père, Michael reçoit des prothèses bioniques d'une nouvelle génération : un oeil émettant un rayon laser, un bras et des jambes beaucoup plus puissants. Initié par Jaimie à ses nouveaux pouvoirs, Michael viendra prêter main forte à Steve et Jaimie dans leur combat contre l'organisation terroriste "La Forteresse" (Mission bionique).
Kate Mason (Sandra Bullock) est devenue paraplégique à six ans et accepte une opération qui vise à lui implanter des éléments bioniques afin de décupler la force de ses bras et de ses jambes. Elle est aussi dotée d'une vision accrue. Son meilleur ami est Jim Goldman (Jeff Yagher) qu'elle connaît depuis le lycée et qui est le neveu d'Oscar. Kate et Jim feront équipe avec Steve et Jaimie pour sauver Oscar et démasquer une taupe infiltrée dans l'OSI qui a les mêmes capacités que Kate (L'espion bionique).