CLIQUER CI-DESSUS POUR REVENIR AU MENU
 
UNE CHRONIQUE DE CHRISTOPHE COLPAERT
"Who Ya Gonna Call ? Ghostbusters !"

Hé oui, j'ai décidé cette fois de vous raconter l'histoire d'une saga culte qui est née il y a 30 ans !!!

Au départ, le casting devait être composé de Dan Aykroyd, John Belushi et Eddie Murphy, mais la mort de Belushi survenue le 5 mars 1982 dont un biopic avec Emile Hirsch est toujours en gestation, mit en suspens la production du film. Résultat, Dan Aykroyd eu l'idée de prendre Bill Murray, son ami du Saturday Night Live pour le rôle. Entre temps, Eddie Murphy connut le succès grâce à 48 heures puis Un fauteuil pour deux et laissa tomber le projet. Il sera remplacé au final par Ernie Hudson. Ivan Reitman lui amena le concours de l'acteur/réalisateur Harold Ramis qui retravailla le scénario et devint co-scénariste car l’idée de base était que les chasseurs de fantômes traversent le temps. Ramis changea la structure pour que les "Ghost Smashers" qui devait être en fait le titre du film deviennent les "Ghostbusters" et se retrouvent à New-York comme une entreprise qui facture leurs interventions telle une équipe de dératiseurs, ce qui pouvait être beaucoup moins onéreux pour la production. Le concept était né.
Harold Ramis eu l'idée d'amener au casting, Rick Moranis pour le rôle de Louis Tully. Le rôle féminin fut confié à Sigourney Weaver qui après ce film, connut deux échecs consécutifs : en 1985, "Une Femme Ou Deux" de Daniel Vergne avec pour partenaire Gérard Depardieu et l'année suivante, "Escort Girl" de Bob Swaim avec Michael Caine et un second rôle pour l'acteur français Vincent Lindon. Toutefois, l'actrice marquera définitivement l'univers de la science-fiction en reprenant le personnage d'Ellen Ripley dans "Aliens" de James Cameron.

La caserne qui sert de quartier général aux personnages est celle des pompiers de la compagnie "Ladder 8" située dans le quartier de Tribeca dans l'arrondissement de Manhattan à New-York. Les scènes en extérieures ont la curieuse particularité d'avoir été tournées à New York sans aucune autorisation, ce qui relève de l'impossible de nos jours.

En plus d'une très belle participation symphonique d'Elmer Bernstein, le film est un véritable vivier de hits des 80's car en plus du thème interprété par Ray Parker Jr., on y trouve aussi Thompson Twins, Laura Branigan ou Alessi Brothers.
En 1989, une suite est réalisée avec quasiment la même équipe. Seul Randy Edelman succède à Elmer Bernstein pour la musique originale et Bobby Brown remplace Ray Parker Jr. pour le titre phare du film. Tous les principaux protagonistes du premier film reprennent leur rôle. Bill Murray avait longtemps hésité car il refusait de faire des suites. Malgré le succès public, les critiques ne seront pas particulièrement élogieuses.
Entre 1986 et 1991, une série animée est conçue par Joseph Michael Straczynski et Harold Ramis. Elle contient 140 épisodes de 25 minutes et a été diffusée à partir de 1987 dans l'émission Cabou Cadin sur Canal Plus. Par la suite en 1997, le duo Aykroyd/Ramis a créé une seconde série animée nommée "Extreme Ghostbusters". 40 épisodes d'environ 25 minutes ont été produits. En France, elle a été diffusée à partir de septembre 1998 sur France 3.
Depuis l'an 2000, une idée de troisième épisode pour la saga fut longuement préparée mais comme en 1989, Bill Murray refusa catégoriquement de prendre part au projet et la mort de l'acteur-réalisateur Harold Ramis qui fut aussi co-scénariste des premiers volets avec Dan Aykroyd, semble définitivement enterrer le projet dont Sony espérait relancer la franchise. Nous ne sommes donc pas prêts de découvrir "Ghostbusters 3: Hellbent" tel qu'il fut imaginé.
Sony vient de confier au réalisateur Paul Feig, le projet d'un reboot dont le casting féminin vient d’être dévoilé : il s'agirait de Melissa McCarthy et Kirsten Wiig qui ont déjà travaillé avec le réalisateur grâce au film "Mes meilleures amies". Leslie Jones et Kate McKinnon provenant quant à elles de la dernière salve du SNL (Saturday Night Live) complètent le casting. Dan Aykroyd est producteur exécutif sur ce reboot qui est déjà prévu pour le 22 juillet 2016 aux Etats-Unis. Le succès sera t-il au rendez-vous ? J'ai grand mal à y croire.

Personnellement, ce diptyque fait toujours partie de mes nombreux films de chevet. Son style so 80's me plaît toujours autant car je suis souvent fans des nombreux acteurs qui ont émergé du Saturday Night Live dont font partie Dan Aykroyd et Bill Murray entre autres.

A savoir que depuis le 2 octobre 2014, une édition Blu-ray est sortie chez Sony Pictures Entertaiment incluant en goodie, une figurine en résine.
Un immense merci à Yann Renouard pour avoir déniché ces magnifiques illustrations.
 
Les autres chroniques de Mister Nostalgia >>> Cannon Films | Nicky Larson