CLIQUER CI-DESSUS POUR REVENIR AU MENU
 
Né le 27 novembre 1940 dans le quartier de Chinatow à San Francisco, Bruce Lee (de son vrai nom Lee Jun Fan) grandit à Hong Kong et sous l'influence de son père comédien, il se prête à diverses figurations dans des petits films. A 13 ans, il apprend le Wing Chun (dérivé du Kung Fu) dans l'école du célèbre maître Yip Man. Durant sa turbulente adolescence faite de bagarres de rue, il est surnommé Lee Siu Long (le Petit Dragon). En 1959, il revient aux Etats-Unis pour suivre des études en philosophie tout en enseignant le Kung Fu et développe sa propre discipline qu'il baptise Jeet Kune Do (littéralement la voie du poing qui intercepte). Il épouse également Linda Emery qui lui donne deux enfants, Brandon et Shannon.
En 1964, ses capacités physiques hors normes impressionnent au tournoi de karaté de Long Beach. Le producteur William Dozier le remarque et l'engage pour incarner Kato, l'acolyte du Frelon Vert (1966-1967, 26 épisodes) qui remporte un immense succès en Chine où elle est rebaptisée The Kato Show. Il apparaît ensuite face à James Garner dans La Valse des truands (1969) de Paul Bogart puis il joue l'instructeur de James Franciscus dans quatre épisodes de la série Longstreet (1971). La même année, il suggère le concept de la série The Warrior qui deviendra plus tard Kung Fu avec David Carradine. Mais sa carrière débute véritablement lorsque le producteur des studios de la Golden Harvest, Raymond Chow le sollicite pour tourner sous la direction de Lo Wei, Big Boss (1971) puis La Fureur de vaincre (1972). Son image de justicier redresseur de torts séduit bientôt le public chinois et forge sa popularité. Bruce Lee fonde la Concord, sa propre société de production et réalise La Fureur du Dragon (1972) où il se retrouve face aux champions de karaté Chuck Norris, Robert Wall et Wong In Sik, expert en Hapkido.
En 1973, Bruce Lee s'attelle au Jeu de la mort, son nouveau projet mélangeant arts martiaux et philosophie. Dans le script original, un gang coréen enlève la famille de Hai Tien, un champion de Kung Fu et le contraint à se joindre à une équipe de cinq experts en arts martiaux. Celle-ci doit se rendre sur une île pour y chercher un trésor qui est conservé au sommet d'une pagode dont chaque étage est gardé par un maître d'une discipline différente. Bruce Lee avait eu l'idée de la pagode avec les épreuves en 1969 alors qu'il était en repérages au Népal et en Inde pour La Flûte silencieuse, un autre projet qu'il devait concrétiser avec son ami et élève James Coburn. Accompagné de l'acteur James Tien et du cascadeur Chieh Yuan, Bruce Lee filme près de 30 minutes de combats avec Dan Inosanto, Ji Han Jae et le basketteur Kareem Abdul-Jabbar soit les étages 3, 4 et 5. Il prévoit de faire appel à Wong In Sik et Taky Kimura pour incarner les gardiens des deux premiers étages. Des rumeurs circulent sur les présences de George Lazenby, Chuck Norris, Sammo Hung et Bolo Yeung dans la distribution finale.
Bruce Lee arrête le tournage en cours car il reçoit une proposition intéressante. La Warner s'associe à Golden Harvest pour produire Opération Dragon (1973) mis en scène par Robert Clouse. Lee embarque avec John Saxon et Jim Kelly, un ancien champion de karaté sur l'île où se déroule un tournoi organisé par le trafiquant de drogue campé par Shih Kien. Pour l'anecdote, Jackie Chan, Sammo Hung et Bolo Yeung font leurs débuts à l'écran. Bruce Lee n'aura pas le temps de savourer le triomphe mondial du film puisqu'il décèdera d'un œdème cérébral le 20 juillet 1973 à Hong Kong.
Mais les producteurs n'ont pas l'intention de laisser le phénomène s'éteindre et emploient de multiples sosies aux pseudonymes aussi ridicules les uns que les autres (Bruce Le, Bruce Li, Bruce Leung ou Dragon Lee) qui tentent vainement de plagier l'artiste dans des suites opportunistes. Ainsi, Robert Clouse réalise Le Jeu de la mort en 1978 avec une histoire remaniée, des raccords grossiers et deux doublures dont le champion de Tae Kwon Do, Tai Jung Kim et Yuen Biao. Un ensemble chaotique qui permet d'intégrer 12 minutes du montage original. Le scénario de La Flûte silencieuse est aussi repris pour Le Cercle de fer (1978) de Richard Moore avec David Carradine.
Deux longs métrages évoquant sa biographie ont également vu le jour : La vie fantastique de Bruce Lee (1976) de Ng See Yuen avec Bruce Li puis Dragon : L'histoire de Bruce Lee (1993) de Rob Cohen avec Jason Scott Lee. En 2008, China Central Television a produit The Legend of Bruce Lee, une série de 50 épisodes interprétée par Danny Chan Kwok Kwan et d'autres artistes martiaux comme Ray Park ou Mark Dacascos. Cette année, la compagnie chinoise J.A. Media a obtenu l'accord de la famille pour lancer la production d'un biopic en trois parties dont la première sortirait le 27 novembre 2010.
Bruce Lee repose au cimetière de Lake View à Seattle aux côtés de son fils Brandon, victime d'un tragique accident sur le tournage de The Crow en 1993. Sa notoriété internationale dans le domaine des arts martiaux est restée intacte. Même si l'homme a disparu, la légende du Petit Dragon continue de traverser les générations.
 
LES POSTERS
Affiches de Jean Mascii, Bob Peak et Bob Gleason
 
LE FRELON VERT
 
BIG BOSS - LA FUREUR DE VAINCRE
 
OPERATION DRAGON
 
LE JEU DE LA MORT

 
STATUES DU PETIT DRAGON
Inaugurée le 27 novembre 2005 sur l'Avenue des Stars à Hong Kong
Mostar
(Bosnie-Herzégovine)